5 conseils d'affaires d'un ancien membre de gang - Guy Bolduc

Ryan Blair est le CEO millionnaire de la compagnie Vi une société qui commercialise un programme de remise en forme et de contrôle de poids. Blair a également créé une douzaine d’autres sociétés. Mais tout n’a pas été toujours rose pour lui.

Dans sa jeunesse, il était le membre de l’un des gangs les plus redoutés de Los Angeles, après avoir fui le foyer familial, où il était maltraité par son père toxicomane. A seize ans, il s’est retrouvé derrière les barreaux pendant 26 jours, et cette expérience l’a dissuadé de replonger dans la délinquance.

Dans son livre, devenu un best seller du New York Times, « Nothing to Lose, Everything to Gain », Blair explique ce qu’il a appris dans les rues, et la transposition qu’il en a faite dans le monde des affaires.

En voici une synthèse en 5 points :

1- ✓ Ne vous laissez jamais intimider

« Les nouveaux venus dans une prison sont tout de suite testés, en général par quelqu’un qui s’approche et qui leur demande leur lait au repas. Si vous cédez immédiatement sans vous battre, vous pouvez vous attendre à en voir de toutes les couleurs par la suite ».

Dans le monde des affaires, comme dans la vie en général, il y aura toujours des gens qui essayeront de vous extorquer de l’argent par le biais de contrats, de renégociations ou de litiges. Vous devrez vous imposer et défendre vos principes. « Parce que si vous laissez une personne prendre votre lait, d’autres vont suivre ».

2- ✓ Laissez les gens gagner votre confiance

Souvent dans les affaires, notre gentillesse naturelle nous incline à faire confiance à tout le monde, en particulier aux potentiels partenaires d’affaires. Mais c’est une erreur: de même que vous ne faites pas confiance à n’importe qui dans la rue, vous ne devez pas accorder votre confiance d’emblée, mais laisser les gens la gagner. « Je vérifie constamment les intentions des gens et leurs motivations ».

3- ✓ Le plus fort n’est pas le plus puissant, mais le plus influent

Vous êtes peut-être le principal actionnaire de la société que vous avez créée, et vous vous sentez puissant pour cette raison, mais méfiez-vous, il y a peut-être un membre influent de votre conseil de direction qui ne partage pas vos idées.

4- ✓ la connaissance pratique est plus utile que les connaissances théoriques

« Si vous voulez m’impressionner, ne me soumettez pas de rhétorique, de CV ou de mots tendance pour m’impressionner. Parlez-moi d’une vision pratique que vous avez de la façon dont le travail doit être fait, que ce soit en matière de leadership, de gestion, ou de production ».

5- ✓ Laissez-les causer

Il y aura toujours des gens pour ne pas accepter votre réussite, ou qui n’apprécieront pas que vous choisissiez une voie différente de la leur. Laissez-les répandre leurs commérages et concentrez-vous sur ce qui vous compte pour vous.

Inspiré d’un article du Businessweek.
1591844037.01._SCLZZZZZZZ_

Pour apprendre à mieux connaître le coffre à outils du Web et des réseaux sociaux, consultez la liste de nos prochaines formations pour PME et organisations.

RÉSERVEZ VOTRE PLACE DÈS MAINTENANT !
Ingrid Bourgeois , Tél.: 514-805-6079 | Sans frais 1.877.387.0702

Bannieres_Wanos_1200x628-3

Obtenir les meilleurs conseils Abonnez-vous à notre infolettre