Achat local, histoire d’un désastre.

Par son bureau d’enquête,  le Journal de Montréal et TVA ont dévoilé des conditions de travail exécrables dans des usines de textiles au Bangladesh.

Comme si on venait de tomber des nues et de s’apercevoir du problème …

Après avoir vu ces reportages, certains se demandent si les habitudes d’achat changeront ou les gens vont continuer de favoriser les bas prix?

Ben voyons, la majorité des gens favoriseront toujours leur porte-monnaie même si ces reportages ne les laissent pas indifférents.

Derrière-les-machines-pour-quelques-centimes-par-jour.

Je vous raconte notre petite expérience …

En 2004, ma femme Ingrid et moi avions ouvert une boutique de vêtements de maternité, enfants et nous avions de grandes ambitions!  Nous étions sensibilisés aux pauvres conditions des travailleurs de l’industrie du textile et nous ne voulions pas vendre avec sur la conscience qu’un adulte ou enfant soit exploité. Notre étude de marché était catégorique, tout le monde se disait prêt à payer quelques dollars de plus pour avoir des vêtements « Qualité Québec ou Canada » avec des designers d’ici et de la fabrication ou conception canadienne.

Ingrid et Cie (1)

Notre sondage concluant, nous sommes allés rencontrer notre banque avec notre concept « bonne conscience » et la «Boutique Ingrid & cie» voyait le jour avec presque exclusivement des vêtements et accessoires d’ici. Ce ne fut pas facile de trouver des fournisseurs, mais nous y sommes arrivés.

Ingrid et Cie (5)

Les gens qui se présentaient à notre boutique ne cessaient de nous répéter à quel point, ils adoraient notre concept, la beauté des lieux et la qualité de nos vêtements et bla-bla-bla. Toutefois, lorsque venait le temps d’acheter, ils étaient souvent timides même si nos prix n’étaient quand même pas beaucoup plus haut que la concurrence pour une qualité supérieure.

Ingrid et Cie (6)

Orgueil mal placé, nous avons tout tenté pour nous convaincre que notre idée était la bonne;  investissements supplémentaires,  pub journaux, marketing,  promotion, mascottes, déménagement  et j’ai même joué au père Noël sur le bord de la rue pour attirer les gens à -18 degrés mais sans succès …

Trois ans et demi plus tard avec 115 000$ de dettes, nous avons lancé la serviette, Ingrid n’aura jamais été en mesure de se payer un seul petit salaire!

Ingrid et Cie (4)

Faire la promotion  de «Acheter local, Qualité Canada ou Qualité Québec bla-bla-bla.», c’est un bien beau concept pour se donner bonne conscience mais cela relève du monde merveilleux de Disney car une fois rendu à la caisse, pour la majorité des consommateurs, c’est la poche qui parle.

Allez chez Walmart, Costo ou Target ce week-end, vous allez comprendre …

Ah oui, que sont devenus nos surplus d’inventaires après avoir tenté d’écouler sur le WEB à la suite de la fermeture ?  Liquidé à 4$ le morceau sur kijiji, toute une aubaine !

Heureusement, nous avons beaucoup appris, des frais de scolarité …

Guy Bolduc

Pour apprendre à mieux connaître le coffre à outils du Web et des réseaux sociaux, consultez la liste de nos prochaines formations pour PME et organisations.

RÉSERVEZ VOTRE PLACE DÈS MAINTENANT !
Ingrid Bourgeois , Tél.: 514-805-6079 | Sans frais 1.877.387.0702

Obtenir les meilleurs conseils Abonnez-vous à notre infolettre