Des conseils pour éviter les ARNAQUES sur les réseaux sociaux.
ARNAQUES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Pour les passionnées des réseaux sociaux, souhaitons que Facebook et les autres réseaux sociaux redoubleront d’ardeur pour enrayer la pollution des contenus malsains que les gens partagent sans se poser la moindre question.

Combien de légendes urbaines, théories du complot, ou canulars circulent sur les réseaux sociaux, comme les couleurs des petits carrés des tubes dentifrice qui n’avaient absolument rien à voir avec la toxicité du produit. Après une simple recherche sur Google, on trouvait qu’il s’agissait simplement d’un code de soudure et d’impression pour les tubes.

Pate-dentifrice

Aussi, combien de gens cliquent ou partagent des vidéos comme celle-ci portant sur un gros bouton prêt à exploser ? En cliquant sur ce genre de lien, vous partagez automatiquement l’article dans le fil de vos ami(e)s Facebook, ce qui s’avère parfois très désagréable.

Première alerte : Lorsque la vidéo ne démarre pas automatiquement, ou lorsque vous devez cliquer 2-3 fois et que cette vidéo vous amène sur un autre site, et que vous devez cliquer encore, il y a matière à s’inquiéter.

connerie

Sachez qu’en partagent des contenus qui semblent douteux, vous contribuez la plupart du temps à enrichir des arnaqueurs qui recherchent simplement à avoir un plus grand nombre de visites sur leurs sites Web ou de visionnements sur You Tube.

scam

Avec ces visites, ils augmentent ainsi leurs revenus issus de publicité. Pour vous inciter à cliquer, ils recherchent tout ce qui peut capter votre attention et ils sont même prêts à inventer s’il le faut.

créature

capture web

En cliquant, sur ces images ou liens, il est possible que vous soyez victime de hamçonnage. L’hameçonnage est un terme général utilisé pour décrire l’envoi, par des criminels, de courriels, de messages textes et de sites Web qui sont conçus pour avoir l’air de provenir d’entreprises, d’institutions financières et d’organismes gouvernementaux légitimes bien connus et qui visent à tromper le destinataire afin de lui soutirer des renseignements personnels, financiers ou de nature délicate. (Source:  GRC)

schumacher canular

Par ailleurs, des erreurs peuvent survenir sur les Web et il ne faut pas croire tout ce qui s’y retrouve.

Même Wikipédia qui se veut une source très crédible à mes yeux peut se tromper. On m’a tué, me confondant avec Guy Bolduc, musicien du Musi-Café, mort dans la tragédie de Lac-Mégantic. Des journalistes ont même contacté ma famille pour obtenir une photo de moi pour publication. De quoi donner des frissons.

Cliquez sur la photo pour lire la publication qui a été corrigée dans les heures suivantes par un collaborateur de Wikipédia à Paris.

Guy Bolduc

En conclusion,  usagers des réseaux sociaux soyez un peu plus vigilants face aux différents contenus que vous voyez passer dans votre fil d’actualité.

Une vérification sur le site Hoaxbuster est une première étape de validation à suivre lorsque nous sommes dans le doute. http://www.hoaxbuster.com/

Pour apprendre à mieux connaître le coffre à outils du Web et des réseaux sociaux, consultez la liste de nos prochaines formations pour PME et organisations.

RÉSERVEZ VOTRE PLACE DÈS MAINTENANT !
Ingrid Bourgeois , Tél.: 514-805-6079 | Sans frais 1.877.387.0702

Bannieres_Wanos_1200x628-3

Obtenir les meilleurs conseils Abonnez-vous à notre infolettre