Jean Béliveau a changé ma vie sans le savoir.

C’était en 2002, la nouvelle tombe, la soirée du hockey disparaît de Radio-Canada.

Affolement dans la salle des nouvelles de TVA, on me demande de me rendre immédiatement au Centre Bell car moins d’une heure plus tard, je dois être en direct au bulletin de 18h avec Pierre Bruneau pour parler de la fin de cette institution.

TVA me donne 2 minutes pour résumer l’histoire et avoir des réactions des anciens joueurs du Canadien, ça me laisse moins de 60 minutes pour attendre mon taxi au 1600 Maisonneuve Est, rouler dans le trafic, me rendre au Centre Bell, trouver un ancien joueur, faire une entrevue, envoyer ce qu’on appelle « le clip » à TVA par ligne directe, me préparer mentalement sur comment je vais résumer la nouvelle et aller me positionner près des estrades pour être en « live » à 18h00.

J’arrive au Centre Bell, je trouve mon caméraman, il est passé 17h30, je file au salon des anciens, il n’y a personne, la panique s’installe dans ma tête, mon cœur bat pas mal vite car mes patrons veulent absolument la réaction d’un ancien joueur.

Je rencontre un agent de sécurité, je lui demande, avez-vous vu un ancien joueur dans le coin? Il me dit non, mais parfois Monsieur Béliveau va souper avec sa femme au restaurant La Mise au Jeu.  Il est 17h40, je file à toute vitesse, je rentre à l’intérieur du restaurant et complètement au fond,  j’aperçois la légende et son épouse sont en train de souper. ALLÉLUIA!

Je regarde mon caméraman, et je m’exclame, Ost … que j’haïs faire cela. Le cœur me bat comme un tambour, je m’avance lentement en direction du couple, je lui résume ma misère, il regarde sa femme, elle lui fait signe de la tête, il se lève me sert la main et me dit, «On fait cela où?» De l’autre coté du Centre Bell Monsieur Béliveau …

Je suis désolé de vous faire marcher cette distance, je le remercie sans arrêt.  Il me suit, nous faisons l’entrevue, il est 17h55, nous acheminons l’extrait à TVA, on nous confirme que tout est OK, je suis en position, le thème musical du 18h débute, je commence mon intervention et comme j’arrive pour parler de Jean Béliveau, le chef de pupitre me dit dans mon télex (écouteur) ; «Guy, finalement nous n’aurons pas le temps pour la « clip » de Béliveau …

Le direct se termine, je laisse tomber mon micro au sol, je suis en … &?%$?%&?% d’avoir dérangé ce grand monsieur et sa femme pour absolument rien. La pression retombe, je veux m’en aller chez nous …

Sans le savoir, ce jour-là, Monsieur Jean Béliveau a eu une grande influence sur le reste de ma carrière professionnelle.

Il m’a montré à quel point un homme doit être généreux de son temps et ce même pour un petit reporter sportif affolé de TVA.

C’est à à la suite de cet événement que j’ai décidé de quitter ce métier pour bâtir mon entreprise Bollé Communications qui occupe maintenant l’essentiel de ma vie professionnelle.

Merci beaucoup Monsieur Jean Béliveau.

Jean-Beliveau

À propos de nos formations Web et réseaux sociaux.
Rayonner et prospérer avec le coffre à outils du Web et des réseaux sociaux, cliquez sur le lien pour les détails : Formation Entrepreneur 2.0

RÉSERVEZ VOTRE PLACE DÈS MAINTENANT !
Ingrid Bourgeois , Tél.: 514-805-6079 | Sans frais 1.877.387.0702
livre électronique

Obtenir les meilleurs conseils Abonnez-vous à notre infolettre