En 2014, 85% des internautes ont le réflexe de consulter Internet avant de faire un achat, or j’espère que les électeurs font la même chose avant de voter parce-que quatre ans, c’est long avant de pouvoir retourner la marchandise.

Trêve de plaisanterie, je constate que les partis politiques sont entourés de « stratèges » qui ne connaissent pas la potentiel des outils du Web et des réseaux sociaux. En 2014, c’est étrange qu’on accorde encore autant de crédibilité aux traditionnelles affiches qui polluent les rues du Québec au lieu d’aller rejoindre plus personnellement les gens là ou ils sont … soit sur Internet !

À ce sujet, savez-vous que 8 Québécois sur 10 ont un accès internet à la maison et que  les internautes passent plus de 20 heures par semaine à utiliser activement le Web pour se divertir et s’informer?

Alors, comment expliquer qu’en 2014 que les partis politiques n’ont pas de stratégie plus poussée qu’un simple site Web et une page Facebook ou un profil Twitter pour aller rejoindre les gens là où ils sont ? Mystère et boule de gomme …

Au lieu de laisser les médias contrôler trop souvent le message, les partis ne devraient-ils pas contrôler eux-mêmes leur image en maximisant stratégiquement leur présence sur le Web et les réseaux sociaux pour sortir des clichés habituels ?

Source: Presse Canadienne

Source: Presse Canadienne

La situation actuelle

Il y des efforts et oui, c’est bien d’être sur Facebook, mais quel est l’impact pour un parti politique de rejoindre plus ou moins 20 000 personnes sur sa page alors que la majorité des abonnés sont des partisans? Seulement consolider le vote?

Quel est l’impact d’une vidéo sur sa chaîne You Tube qui a moins de 500 visionnements une semaine après sa publication? Il ne manquerait pas un petit côté stratégique viral, car ce qui fonctionne à la télé, ne fonctionne pas nécessairement dans le monde cruel du Web ou les 3 premières secondes doivent suffire à capter l’attention …

À mon humble avis, la stratégie devrait davantage être orientée à mettre des efforts pour rejoindre les électeurs qui sont indécis, peu convaincus ou désintéressés de voter. Travailler la crédibilité, l’édification et jouer en équipe avec les partisans serait un premier pas. En passant, près de 6 millions de personnes peuvent voter ce lundi 7 avril, alors ça fait du client potentiel en masse …

Un autre phénomène étrange s’applique à la majorité des candidats que j’ai observé durant la campagne. Comment voulez-vous rejoindre les électeurs de votre comté en débarquant à l’improvisation sur les réseaux sociaux 3-4 semaines avant les élections et penser avoir un impact majeur sur le vote?

Cette maladresse numérique donne ce que nous voyons actuellement soit des partis aux allures de « mauvais vendeurs à pression » en panique et des compétitions de « garrochage » de bouette qui cherche à faire mal.

Il y a pourtant des cas de succès dont Barack Obama qui a monopolisé ses troupes démocrates avec son BlackBerry et a été le premier à démonter un coté très humain sur les réseaux sociaux.

Obama victoire

Image: You Tube

Au Québec, Denis Coderre s’est rapproché des influenceurs avec un coté accessible comme aucun autre politicien n’a su le faire particulièrement avec son compte Twitter.

Image: TVA

Image: TVA

Et en Europe, une plateforme a été même créée par une startup genevoise, elle a pour but de rapprocher les citoyens européens et leurs députés, il s’agit de GovFaces

Alors qu’attendent les partis politiques au Québec pour aller de l’avant avec une véritable stratégie numérique pour se rapproche des électeurs tout en demeurant dans les règles du DGE?

Il est temps de mettre la machine virtuelle en marche au Québec, car il y a toute une nouvelle génération de gens branchés qui ne demande que cela.

La puissance du Web et des réseaux sociaux: Si les politiciens et les candidats savaient …

Des liens utiles:

CEFRIO : http://www.cefrio.qc.ca/
PLQ Candidats : http://www.plq.org/fr/equipe
PQ Candidats : http://pq.org/candidats/
CAQ Candidats : http://coalitionavenirquebec.org/la-coalition/candidats
QS Candidats : http://www.quebecsolidaire.net/equipe/
GovFace http://www.govfaces.com/fr
Conseils pour candidats: http://pourlespme.com/guide-campagne-electorale/

*****************************

Pour apprendre à mieux connaître le coffre à outils du Web et des réseaux sociaux, consultez la liste de nos prochaines formations pour PME et organisations.

RÉSERVEZ VOTRE PLACE DÈS MAINTENANT !
Ingrid Bourgeois , Tél.: 514-805-6079 | Sans frais 1.877.387.0702

Bannieres_Wanos_1200x628-3

Obtenir les meilleurs conseils Abonnez-vous à notre infolettre